Réunie le 22 octobre 2021, à 20 heures en la salle de réunion de la mairie de Montoison, sur convocation du Président.

Les membres de l’association sont au nombre de 27 (16 membres actifs présents et 11 membres actifs représentés), et 13 personnes absentes excusées.

En outre assistait Axelle POLIMENI, conseillère municipale, représentant la mairie de Montoison.

Le président constate que le quorum est atteint et prend la décision d’ouvrir l’Assemblée Générale Ordinaire à 20h05.

I – Rapport d’activités 2020, par le Président Franck Delorme

L’année 2020 fut l’année d’une nouvelle dynamique pour l’A2V. A l’issue de la réunion publique du 9 décembre 2019, où, à la demande de quelques montoisonnais, la mairie a présenté les 2 projets d’aménagement de la grande rue et de la montée de l’église, un collectif s’est constitué pour défendre le patrimoine du village. Une grande partie des membres de ce collectif a choisi de se structurer et de rejoindre l’A2V, qui partage le même intérêt pour le patrimoine montoisonnais, portant ainsi son nombre d’adhérents à 44. A cette occasion, l’A2V a restructuré son conseil d’administration et son bureau, et fait évoluer ses statuts, renforçant ainsi sa volonté de préserver et promouvoir le patrimoine.

L’année 2020 fut aussi celle de la Covid, de ses confinements et autres contraintes qui ont perturbé le fonctionnement de la plupart des associations, perturbant ainsi les réunions et l’organisation d’évènements.

Activités d’animation du village :

1 – soirée lecture, en février, regroupant une quinzaine de participants.

2 – visite guidée, en juillet, avec l’animation de Ghislain Pons, qui a rassemblé quelques 45 participants : visite fort intéressante, avec un rappel historique global de la vie montoisonnaise depuis le 12ème siècle, et la présentation de nombres anecdotes villageoises du 19ème et début du 20ème.

3 – Vide-Greniers, fin août, qui a comptabilisé 51 emplacements loués aux exposants et une belle fréquentation du public.

4 – Fête de la musique : malgré la préparation quasi-totale de cet évènement, y compris la réservation des musiciens, celle-ci n’a pas pu être maintenue en raison des contraintes sanitaires liées au COVID-19.

Défense et valorisation du patrimoine du village :

1 – Une large réunion d’information sur les deux dossiers Grande Rue et Montée de l’Eglise a été organisée sur la place des remparts, le 3 juillet. Elle a regroupé près de 70 citoyens.

2 – Une pétition a été lancée, en août, afin de sensibiliser la population sur le projet Habitat Dauphinois de la Montée de l’Eglise. Elle a recueilli plus de 200 signatures, tant sous sa forme papier, que sous sa forme numérique en ligne.

3 – Cartopartie à Montoison : nos contacts avec le service Patrimoine du Département, et sa conservatrice, Christelle Burgard, nous ont permis d’organiser une journée de travail, dans la salle de réunion de la mairie, le 22 octobre, avec l’animation de Pierre Sapet et de Karine Xavier (Conservation du patrimoine du département), afin d’inscrire Montoison dans cette démarche des cartes collaboratives interactives, initiées par le département.

(Ci-dessous l’article concernant Montoison, publié dans la newsletter n°4 de la conservation du patrimoine du département)

CARTOPARTIES

Les Cartoparties, organisées à la demande de collectivités et d’associations du patrimoine, sont des ateliers pratiques animés par la Conservation départementale du patrimoine au cours desquels les participants découvrent et se familiarisent avec la Carte collaborative. Ces rencontres permettent aussi de renforcer le dialogue entre les associations et les collectivités sur un enjeu commun : le patrimoine de leur territoire envisagé à travers les questions d’urbanisme, de restauration et de valorisation.

Certaines de ces Cartoparties peuvent être très fructueuses et donner naissance à une balade numérique construite à partir des contributions des participants. Montoison en est un bel exemple. Découvrez ici la balade numérique créée après la Cartopartie qui s’est déroulée dans le village en octobre 2020.

A votre demande et selon vos projets, des Cartoparties peuvent être organisées sur votre territoire. Contactez-nous à l’adresse cartepatrimoine@ladrome.fr pour nous faire part de vos projets.

4 – Suivi du projet d‘implantation d’un immeuble Grande Rue, en lieux et places de l’ancienne Mairie, de l’ancienne salle des fêtes et de la maison Tiraby : dès la connaissance (le 9 décembre 2019) de la volonté de la commune d’ériger un immeuble, d’une hauteur supérieure à l’alignement actuel des immeubles en place, cachant les hauteurs des remparts, obscurcissant encore plus la Grande Rue , et doté, enfin, d’un rez de chaussée uniquement composé de garages, l’association a pris l’appui d’un certain nombre de décideurs départementaux, tant des services de l’Etat que des collectivités départementales, pour asseoir un avis construit et fondé. Ceux-ci partageaient l’opinion de l’association, quant à l’absence de cohérence d’un tel projet à cet emplacement. Au préalable, un architecte conseil parisien, mandaté par la préfecture, avait été missionné pour venir sur place et juger du bienfondé de ce projet. L’avis émis a nourri l’argumentation pour contrer le projet et obtenir le refus du permis de construire.

L’A2V a mené, en parallèle, une action juridique sur ce dossier, soulevant des vices de formes concernant la légalité de la cession du terrain à Habitat Dauphinois. A ce jour, l’ensemble des terrains de ce projet est redevenu la propriété de la commune.

Aucune initiative de la mairie pour l’aménagement de la Grande Rue, n’a été, depuis, portée à la connaissance des montoisonnais.

5 – Suivi du projet d’implantation d’un immeuble à la montée de l’Eglise :

Le 25 mai 2020, une demande de permis de construire était publiée par la mairie, déposée par Habitat Dauphinois. Les 21 et 25 août, monsieur le Maire prenait un arrêté de permis de construire.

A la prise de connaissance du dossier, le conseil d’administration de l’A2V a pris les décisions :

  • D’accompagner les voisins de cette implantation, requérants de cette décision.
  • De confier le dossier au conseil juridique, déjà mandaté pour le dossier Grande Rue
  • D’engager une procédure de recours amiable auprès de la mairie, qui a été rejetée sans discussions.
  • D’engager une procédure de recours devant le tribunal administratif

Les motivations des requérants individuels et de l’A2V peuvent se résumer ainsi :

  • Insertion inappropriée d’un bâtiment de quatre niveaux, culminant à 12,90 m, de quatre niveaux de hauteur, dominant la place de la mairie avec son hôtel de ville, son église et sa maison du parc et coupant toutes les perspectives visuelles vers le synclinal, vers la Raye et vers le serre de Jupe d’un côté, et vers le Vivarais et les collines de Grâne et Marsanne de l’autre.
  • Implantation inadaptée d’un immeuble de 12 logements (30 à 40 habitants) en un lieu central de Montoison à circulation difficile (chemin des écoles). Implantation à conséquences ultérieures néfastes pour les habitants, en termes de fluidité des flux et en termes sécuritaires.

La date du jugement par le tribunal n’a pas encore été fixée ; elle devrait se situer au cours du 1er semestre 2022.

6 – Création, en fin d’année, d’une commission interne « Urba A2V », dont l’objet est de fixer les priorités et orientations à mettre en place pour la sauvegarde, la valorisation et l’optimisation des patrimoines architecturaux montoisonnais. Elle est partie d’un travail de réflexion complet sur l’urbanisme du village et a commencé à porter ses fruits et élaborer ses premières préconisations en 2021.

Résolution n°1 :

Après l’exposé du rapport d’activités 2020 par le Président, l’assemblée générale en adopte tous les termes, à l’unanimité des membres présents et représentés.

II – Rapport financier de l’exercice clos au 31 décembre 2020 :

Dominique Joulie, trésorier, expose à l’assemblée le détail des dépenses engagées au cours de l’exercice, qui ressortent au niveau de 2 829 €, et des ressources au niveau de 2 122 €.

Il en ressort un résultat déficitaire de -707,55 €.

Ce résultat est essentiellement dû aux frais de procédure exceptionnels engagés en 2020 pour la défense du patrimoine du village, à l’occasion des deux dossiers de la Grande Rue et de la Montée de l’Eglise.

Ce résultat 2020 vient s’imputer sur le report à nouveau antérieur de 4 004,74 € pour le porter à 3 297,19 € au 1er janvier 2021.

Résolution n°2 :

Après avoir entendu le rapport financier 2020 du trésorier, l’assemblée générale approuve la constatation d’un résultat de -707,55 €, affecté au report à nouveau, ainsi porté à 3 297,19 €.

Elle donne quitus aux administrateurs pour leur gestion et maintient le montant de la cotisation, pour 2021, à 10 €.

Elle fixe le montant des dépenses et ressources de l’exercice 2021 au niveau de 4 000 €.

Cette résolution est adoptée à l’unanimité des membres présents et représentés.

III – Renouvellement des administrateurs :

Le renouvellement statutaire des administrateurs se fait par tiers sortant tous les ans. Deux administrateurs sont démissionnaires : Catherine Combe Laboissière et Delphine Meslalla.

Deux autres administrateurs ont été tirés au sort pour leur renouvellement lors du Conseil d’Administration du 6 septembre 2021, Éric Dupré Latour et Joëlle Bombardier. En outre, Emilie Carvalho et Brigitte Robert proposent leurs candidatures à l’assemblée générale.

Résolution n°3 :

L’Assemblée Générale constate la candidature d’Éric Dupré Latour et de Joëlle Bombardier pour le renouvellement de leur mandat. Elle constate également la démission de Catherine Combe Laboissière et Delphine Meslalla et les candidatures de Emilie Carvalho et Brigitte Robert pour leur remplacement. Elle vote, à l’unanimité des membres présents et représentés, pour ce renouvellement et ce remplacement. Le mandat de ces quatre administrateurs coure pour une durée de 3 années à compter de ce jour.

IV – Programme d’actions à venir

  1. Actions d’animation : Reconduction de la lecture chez l’habitant, du vide-greniers, de la fête de la musique (impossible à nouveau en 2021 en raison de la Covid), de la visite guidée. Pour 2022, il est envisagé une action « cartes postales » (qui a reçu, récemment, une subvention des services de l’état de 1 000 €), ainsi qu’une action « expo sculptures », qui n’a pas pu être mise en place en 2021.
  2. Défense et valorisation du patrimoine : poursuite du suivi de l’action engagée pour le dossier Montée de l’Eglise, avec de nouvelles formes d’actions à mener, travail de la commission Urba A2V avec propositions pour l’aménagement du centre bourg, poursuite du travail de recherche de contacts positifs et constructifs avec les élus de la commune de Montoison, afin de parvenir à une collaboration concrète sur les dossiers importants de la mairie, touchant au patrimoine du village.
  3. Fonctionnement de l’A2V : Amélioration de nos modes de communication et de partage de notre travail avec nos adhérents et les citoyens de Montoison.

Changement de nom de l’A2V, à confirmer, le terme « Vieux Village » étant trop souvent assimilé à la « Rue du Vieux Village », ce qui ne traduit ni sa réalité historique et géographique, ni le champ d’action beaucoup plus large, visé par l’objet statutaire de l’association.

Le Président                                                                                                              La Secrétaire

Franck DELORME                                                                                                     Henriette ARNAUD


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.